ESS pratiques s’appuie sur le Guide des Bonnes Pratiques de l’ESS et sur la norme ISO 26000

La norme Iso 26000 publiée en 2010 et le Guide des Bonnes Pratiques instauré par la loi ESS de 2014 (Livret 1 et Livret 2) outillent tous deux les organisations dans leur démarche de responsabilité sociétale :

  • Le Guide des Bonnes Pratiques intègre plusieurs principes fondamentaux de la norme ISO 26000 :
    • – la transparence, la redevabilité (la loi ESS rend obligatoire la communication en Assemblée Générale annuelle et auprès des salariés) ,
    • – la reconnaissance des intérêts des parties prenantes*.
  • Les 8 domaines d’action ESS et les 7 questions centrales de la RSE dans la norme ISO 26000 se recoupent
  • Les étapes préconisées convergent. 

Domaines d'action ESS - Domaines d'actionRSE

Fleur des domaines d'action ESS et RSE

RScop s’est appuyé sur ces deux documents de référence et sur son expérience d’accompagnement pour construire ESS Pratiques

  • autour de 2 référentiels
    • – un référentiel issu du Guide des Bonnes Pratiques ESS qui comprend 29 sujets structurés en 8 domaines d’actions
    • – un référentiel inspiré par la norme ISO 26 000, structuré en 7 domaines d’actions, qui comprend les 29 sujets du Guide des Bonnes Pratiques, et 10 sujets complémentaires.
  • autour d’étapes clés
    • – le diagnostic des pratiques existantes, associant les parties prenantes* internes voire externes,
    • – sur la base de ce diagnostic, l’élaboration du plan d’actions,
    • – le suivi de la mise en oeuvre des actions, pour en mesurer les résultats et les valoriser par la communication.

* Parties prenantes : Individu ou groupe (interne ou externe à l’organisation) pouvant avoir un impact sur les activités d’une organisation et/ou être impacté par elle (positivement ou négativement), et ceci à court ou à long terme

Découvrez la plateforme ESS Pratiques grandeur nature !