ESS pratiques, un projet d’intérêt général en partenariat avec les acteurs et les réseaux ESS

En 2014, la Chambre Régionale de l’ESS des Pays de la Loire devient le pilote régional de la diffusion, de l’expérimentation et de la capitalisation sur la mise en œuvre du Guide des Bonnes Pratiques.

De 2011 à 2017, le cabinet RScop (entrepreneurs de la Coopérative d’Activité et d’Emploi l’Ouvre Boites 44) a accompagné une dizaine d’entreprises de l’ESS à la mise en place de démarches d’engagement sociétal et d’amélioration continue.

Constatant la toujours faible appropriation du Guide des Bonnes Pratiques par les acteurs de l’ESS et la rare valorisation de leurs bonnes pratiques, la CRESS Pays de la Loire et Rscop expérimentent en 2018/19 auprès de 8 structures un accompagnement collectif à l’appropriation du Guide, testant la version beta de la plateforme ESSPratiques, et dessinant les grandes lignes des dispositifs de partage et de valorisation qui seront coordonnés par la CRESS et les réseaux ESS en Pays de la Loire : la communauté OSE et l’identité visuelle OSE.

A partir de 2019, la CRESS Pays de la Loire rassemble un Comité Scientifique et Ethique supervisant la démarche de valorisation OSE (identité visuelle et communauté) et ESSPratiques, garant de leur intérêt collectif. En particulier, pour la plateforme numérique, le Comité est garant :

  • de la conformité du référentiel et de la métholodogie avec les orientations du Guide des Bonnes Pratiques et de la norme ISO26000
  • de la gestion des données : transparence sur l’utilisation des données
  • de l’ancrage dans l’ESS des organisations référencées dans l’annuaire d’ESSPratiques
  • de l’accessibilité financière de la plateforme.

Dès la première réunion du comité scientifique et éthique, la question de la propriété collective et du portage collectif de l’outil ESSPratiques a été abordée, débattue ; il a dès lors été décidé de lancer la réflexion d’un projet coopératif.

ESSPratiques : une Société Coopérative d’Intérêt Collectif

Juillet 2021 : création d’une SCIC dédiée au soutien des démarches d’engagement sociétal et d’amélioration continue des acteurs de l’économie sociale et solidaire, dans l’esprit défini par la loi ESS de 2014 au travers de son guide des bonnes pratiques, et ce par la mise à disposition d’un outillage facilitant 

  • le diagnostic de leurs pratiques,
  • le renforcement du dialogue avec leurs principales parties prenantes,
  • la mise en place d’un plan d’amélioration et son suivi opérationnel,
  • et l’identification de ressources utiles à leur mise en œuvre.

Finalité d’intérêt collectif de la SCIC ESSPratiques

A travers la diffusion et la commercialisation du site ESSPratiques, la SCIC ESSPratiques vise à 

  • faciliter l’appropriation des enjeux de l’engagement sociétal,
  • soutenir les démarches d’engagement sociétal et d’amélioration continue des acteurs de l’économie sociale et solidaire, dans l’esprit défini par la loi ESS de 2014 au travers de son guide des bonnes pratiques
  • valoriser les bonnes pratiques des acteurs de l’ESS auprès de leurs bénéficiaires, usagers, clients et partenaires sur leurs territoires d’intervention

Cet outil se veut accessible par sa possible prise en main en toute autonomie par les utilisateurs et par sa politique tarifaire, pour les structures de l’ESS, mais également pour le milieu universitaire.

En outillant la mise en œuvre de démarches d’engagement sociétal, la SCIC vise à soutenir la mise en mouvement des entreprises dans une dynamique d’amélioration individuelle et de convergence collective sur la mise en pratique des valeurs au cœur de l’identité de l’ESS.

Pour les structures engagées, la mise en œuvre d’une démarche d’engagement sociétal peut contribuer à donner du sens au projet, au service de la cohésion interne, de l’image employeur, mais également, au service de la visibilité auprès des clients et partenaires. Une telle démarche peut faciliter l’accès à des marchés ou des financements. Elle contribue à la performance globale de la structure et à sa résilience.

Pour la société et le territoire, la mise en mouvement collective dans une logique d’engagement sociétal contribue 

  • Au dynamisme économique, social, environnemental et partenarial du territoire
  • A la transition écologique des acteurs de l’ESS et des territoires  
  • A la fidélisation des salarié.e.s et à l’attractivité des employeurs responsables
  • A l’innovation sociale et l’adaptation de l’offre aux besoins du territoire

Valeurs et principes spécifiques

En complément des valeurs coopératives fondamentales, les valeurs de la SCIC ESS Pratiques s’expriment par notre volonté :

  • De contribuer à l’appropriation des enjeux de l’engagement sociétal et la mise en mouvement des structures de l’ESS
  • De contribuer à la visibilité et la reconnaissance de l’ESS, terreau d’un autre modèle de développement
  • De prendre en compte les points de vue des acteurs et partenaires de l’ESS pour le développement de ce projet d’intérêt collectif
  • De prendre en compte la parité femme – homme

Les premiers sociétaires de la SCIC

  • Le collège des salariés : Nicolas MARTIN, co-gérant, Claire HOUEL, co-gérante
  • Le collège des fondateurs : La CRESS des Pays de la Loire, La Fédération des Entreprises d’Insertion des Pays de la Loire, Chantier Ecole Pays de la Loire, L’Union Régionale Habitat Jeunes des Pays de la Loire, La Scop Ouvre Boites 44
  • Le collège des bénéficiaires : La Coopérative IDEAL, Entreprise ADC Propreté
  • Le collège des Partenaires du territoire : Le CEAS de Vendée, Le Pôle ESS de Vendée, Raphaël BAER, Philippe FIEUX

Découvrez la plateforme ESS Pratiques grandeur nature !